La rue Benjamin Daudel à Valréas

A Valréas, la rue Benjamin Daudel relie le cours du Tivoli à la place Cardinal Maury en longeant la Tour et l’hôpital. En observant le relevé cadastral de 1841, on découvre qu’elle portait un nom différent à l’époque et se nommait la rue de la Font.

Mais qui était donc Benjamin Daudel ?

Benjamin Daudel est né le 21 décembre 1828 à la Garde-Adhémar. Devenu comptable, il s’installe à Valréas dans le quartier des Dignereux. Il décède dans la commune le 14 mars 1900. Célibataire et rentier, il désigne dans un testament olographe, c’est à dire un testament directement rédigé de la main de l’auteur, réalisé devant le notaire Laurent Hyppolyte Bonnet la ville de Valréas comme sa légataire universelle.

A la commune donc le soin de donner aux membres de sa famille et à sa bonne les pensions notées dans le testament. Autres conditions, Benjamin Daudel a également stipulé que l’hospice de Valréas devra recevra 1000 francs par an et le Bureau de Bienfaisance 500 francs.

Le 2 juin 1901, le maire Jules Faye et son conseil procède, en séance, à l’examen de cet héritage (inventaire des biens, état détaillé du passif et de l’actif, acte de décès). Le conseil municipal constate que son patrimoine s’élève à 90 022, 58 francs et permet alors le paiement des différents legs. Ce don est accepté. Et pour honorer la générosité de Benjamin Daudel, il est donc décidé qu’une rue de Valréas porte son nom.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :