Claire Jacquet est rééducatrice de l’écriture

Quand on pénètre dans le cabinet de Claire Jacquet, on se sent tout de suite bien. On est très vite attiré par son impressionnante collection de crayons … de toutes sortes … disséminés là un peu partout. Qu’ils soient à bille, feutres ou couleurs … gros ou petits …. ils attendent patiemment qu’on les utilise. Claire Jacquet ne collectionne pas les crayons, elle est graphothérapeute. Un terme pour désigner une professionnelle de la rééducation de l’écriture.

Ecrire est dans notre nature. Un geste du quotidien mécanique et instinctif que l’on a appris dès notre plus jeune âge. De l’école à notre vie quotidienne, l’écriture tient une place essentielle. Mais, la vie n’est pas toujours bien faite. Pour certains, écrire peut devenir une gêne. L’écriture est alors douloureuse, illisible ou lente. Et face à ce problème, pour le résoudre, le graphothérapeute intervient.

Un changement professionnel

A Valréas, Claire Jacquet exerce cette profession dans son cabinet route de Nyons. Après plusieurs années dans l’éducation nationale, elle souhaite donner un nouvel élan à sa vie professionnelle. Son orientation vers la graphothérapie s’explique par sa passion pour l’écriture mais aussi pour la psychologie. Un métier qui allie ces deux domaines. « Dans ma carrière à l’éducation nationale, j’ai été confronté à des jeunes en difficultés. Pas toujours conscients de leurs problèmes. En décidant d’exercer cette profession, j’ai eu envie de leur apporter quelque chose de concret ». On ne devient pas graphothérapeute du jour au lendemain. Claire a réalisé une formation de 18 mois à Aix en Provence. Des études complétées par plusieurs formations dans le domaine des troubles de l’apprentissage, du handicap psychique et mental, de la gestion mentale.

Pourquoi faire appel à une graphothérapeute ?

La graphothérapie est une technique de rééducation de l’écriture traitant les dysgraphies aussi bien chez l’enfant, que l’adolescent ou l’adulte. « La dysgraphie est une atteinte de la qualité de l’écriture. Le scripteur ne parvient pas à l’organiser et à la coordonner » explique Claire Jacquet. Il s’agit donc pour le graphothérapeute de réapprendre l’écriture à une personne. Et plus largement de la réconcilier avec l’écriture. « Ecrire de manière lisible, sans douleur et avec fluidité » insiste Claire.

Pour une personne ne rencontrant pas de problème pour écrire, il peut être difficile de comprendre la dysgraphie. « La personne va écrire en deux temps au lieu d’un : je réfléchis et j’écris. Il existe plusieurs signes comme une écriture illisible, peu soignée ou nécessitant des efforts voir des douleurs. La personne peut se sentir différente sans pouvoir l’expliquer ». Pour l’enfant ou l’adolescent, les conséquences sont des difficultés scolaires voir des cas d’échec. La confiance en soi est atteinte et un blocage face aux écrits est également constaté.

Une thérapie personnalisée

Même si la ligne directrice des séances proposées par Claire Jacquet est la même, chaque dysgraphie, chaque personne est différente. Et donc, après un entretien, la rééducation est personnalisée. Pendant 45 minutes, le patient va aborder quatre phases distinctes. Tout d’abord, on se détend par des exercices de relaxation et de respiration. Ensuite, on travaille la motricité globale. Puis la motricité fine afin de permettre aux doigts de retrouver leur souplesse et leur force. Et enfin, on passe à l’écriture sur un tableau blanc et sur des lignes seyes. L’objectif est de savoir gérer son espace, la forme des lettres, la trajectoire et le trait au travers d’exercices. Et surtout de stylos adaptés. La réussite de la rééducation passe obligatoirement par l’implication du patient. « On avance que si on le veut. Les résultats peuvent arriver vite. Plus la personne progresse et va retrouver fluidité, aisance et confiance en soi ». Réapprendre l’écriture n’est pas réservé aux enfants, adolescents. Claire intervient également auprès des adultes notamment des personnes ayant eu un AVC ou un accident de la main.

Intervenir le plus tôt possible

Claire Jacquet a ouvert son cabinet depuis bientôt deux ans.  » Je suis très contente de cette première année. J’ai fait beaucoup de prospection, rencontré des directeurs d’école, parlé aux parents. Beaucoup d’élèves sont venus de la part des enseignants et des professionnels de santés. « Les premiers bilans avec mes patients sont très positifs ». Pour Claire, il est très important de démarrer à la source. Elle va prochainement intervenir dans les écoles pour observer la position et la posture des élèves. Et apporter aux enseignants des conseils. « Je propose également à mon cabinet des ateliers parents/enfants destinés aux élèves de grande section de maternelle et CP pour les aider à comprendre le fonctionnement de l’écriture et son apprentissage. Il est important de dédramatiser l’apprentissage de l’écriture ». Autre public, les personnes âgées. « J’aimerais intervenir auprès de structures accueillant ces personnes. Les ateliers auraient pour but de travailler leur motricité et de les aider à renouer avec l’écriture. Et pourquoi pas leur donner envie d’écrire à nouveau ».

« C’est un métier magique » lance t-elle avec un grand sourire. « Je suis heureuse de pouvoir pratiquer un travail concret et humain ». Claire Jacquet est rééducatrice de l’écriture, une profession rare et unique.

A savoir : pour consulter, vous pouvez prendre directement contact avec Claire Jacquet à son cabinet ( 06 02 00 82 72 – contact@cabinet-graphotherapie.com – 69 route de Nyons) ou bien être adressés par un praticien ou un enseignant. Plus de renseignements sur son site internet http://www.cabinet-graphotherapie.com . Claire est également membre de GraphiDYS (www.graphidys.com), association de graphothérapeutes rééducateurs de l’écriture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :