Le Château de Simiane à Valréas

Niché entre la rue de l’Hôtel de Ville et la rue Château-Robert, le bâtiment ne passe pas inaperçu. Dominant la place Aristide-Briand, le château ou hôtel de Simiane peut se targuer d’être là depuis le 13e siècle. Ce château est érigé sur les vestiges d’une ancienne demeure construite par la famille des Montauban. Sa forme, dit-on, est largement inspiré du Palais Barbérini à Rome.

Mais quelle est donc l’histoire de ce château ?

Au 14e siècle, Hugues Aymeric érige les deux corps du bâtiment toujours visibles dans la rue. L’essentiel des travaux a lui été réalisé en 1639-1640. En 1639, Louis de Simiane, propriétaire du lieu et seigneur de Treschenu – de Séderon et de Chalancon, fait appel au maçon cavaillonnais Bernard Moureau pour ériger un hôtel particulier une fois qu’une partie de sa propriété situé Quarte Marchande soit abattue. Une construction qui doit suivre les plans de l’architecte avignonnais François Royer de la Valfenière. Une deuxième tranche de travaux débute le 26 octobre 1640. Le 15 juillet 1823, le château est vendu à une société valréassienne pour la somme de 25 000 francs. Il est alors loué. En 1843, la ville est autorisée par ordonnance du Roi Louis Philippe à acheter le château de Simiane qui devient la mairie. Depuis 1913, il est classé monument historique.

Panorama à 360° sur la ville et ses alentours depuis le belvédère

Du château et de ses nombreuses dépendances, il subsiste aujourd’hui deux parties. À l’ouest, une aile oblique du XIVe siècle comprenant deux bâtiments alignés. Au centre, le corps principal occupant la largeur du terrain. Ses deux ailes en retour vont encadrer la cour d’honneur. L’escalier central à volées parallèles conduit aux deux galeries du 1er et 2e étage. Au rez-de-chaussée, le portique ouvre au sud sur la salle basse de l’aile médiévale, et au nord sur un escalier ajouté au XIXe siècle. A l’arrière, une petite cour intérieure.

Le salon d’honneur
La bibliothèque

L’âme du Château : Pauline de Simiane

Le château de Grignan mondialement connu grâce à l’incontournable Madame de Sévigné est intimement lié à Valréas. Sa fille, Françoise, donne naissance à une fille Pauline d’Adhémar de Monteil de Grignan le 9 septembre 1674.

Le 29 novembre 1695 à la collégiale de Grignan, Pauline d’Adhémar devient Pauline de Simiane lors de son mariage avec Louis de Simiane de Claret, 3e Marquis de Simiane, chevalier, lieutenant général pour le Roi de Provence. Le couple s’installe au château de Simiane à Valréas. Le lieu devient le rendez-vous de la noblesse lors de somptueuses soirées. Le couple a quatre enfants. En 1718, Louis de Simiane décède. Pauline quittera son château pour rejoindre la cour où elle est Dame de Compagnie de la Duchesse d’Orléans.

La chambre de Pauline

C’est à Pauline que l’on doit la parution des lettres de sa grand-mère. En 1725, 28 lettres de Madame de Sévigné sont parues pour la première fois. Sa petite-fille décide de publier officiellement la correspondance de son aïeule. Elle confie cette tâche à l’éditeur Denis-Marius Perrin. Ce dernier va publier en 1734, 614 lettres, puis 772 en 1754. Mais, certaines ont été remaniées, sélectionnées voir supprimées selon les instructions de Pauline. Cette dernière estimait que certains détails relevaient de l’intime ou n’étaient pas à la hauteur sur le plan littéraire.

Ouvert à la visite toute l’année, plusieurs salles sont à découvrir dont un musée de maquettes du territoire réalisées par Jean-Claude Vangierdegom ( https://mobilactu.fr/2019/05/23/jean-claude-vangierdegom-un-passionne-au-service-de-la-culture/ ). Tarifs et horaires sur http://www.valreas.net

Le musée des maquettes

  Une réflexion sur “Le Château de Simiane à Valréas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :