La rue Jules Faye à Valréas

Pour vous rendre de la Grande Rue au Cours Victor-Hugo, vous pouvez emprunter la rue Jules Faye. Autrefois, elle se nommait « rue des gendarmes » pour la simple raison que la gendarmerie était installée dans la rue dans les bâtiments accueillant, de nos jours, le Centre Communal d’Action Social (CCAS).

Mais qui était donc Jules Faye ?

La ville de Valréas dispose d’un riche passé industriel avec les manufactures de cartonnage. Jules Faye était un cartonnier. Il fonda sa manufacture dans la commune en 1878 sur le Cours de la Recluse et place des Salins où il y annexe une imprimerie. Quelques années plus tard, il ouvre une succursale à Grillon. On doit à Jules Faye un « coup de gueule » en 1891 sur la politique protectionniste de la France tout particulièrement sur les nouveaux tarifs douaniers. Jules Faye s’inquiète des risques du vote de ces tarifs sur le cartonnage. « L’industrie du cartonnage est blessée à mort dans son exportation » dit-il au président de la Chambre de Commerce d’Avignon.

En 1898, il se présente aux élections départementales. Élu conseiller général, il est réélu en 1904 et 1910. Autre mandat électoral celui de maire de Valréas de 1900 à 1912. A son décès, son commerce est légué à Joseph Amédée Faye et Jean Augustin Salabelle, ses deux neveux. Jules Faye a exprimé dans ses dernières volontés le souhait que sa succursale de Grillon, ses ateliers de Grignan – Bayonne – Réauville – Salles sous Bois et la Baume de Transit soit vendus aux enchères publiques.

Deux choses à découvrir dans cette rue

Aux deux extrémités de cette rue Jules Faye, vous trouverez deux curiosités. La première, à proximité du cours Victor-Hugo, la « Maison du Rousti ». Au numéro 9 de cette rue résidait un aïeul du célèbre auteur provençal, Marcel Pagnol, qui était artificier. Dans son ouvrage « La gloire de mon père », Marcel Pagnol fait référence à cet ancêtre et à ces racines valréassiennes. «  »Mon père était le cinquième enfant d’un tailleur de pierres de Valréas, près d’Orange. […]. De plus, ils étaient armuriers de père en fils, et trempaient des épées dans les eaux de l’Ouvèze. C’est alors que mes aïeux se firent artificiers, c’est à dire qu’ils fabriquèrent de la poudre, des cartouches et des fusées. L’un d’eux, un arrière-grand oncle, sortit un jour de sa boutique à travers une fenêtre fermée, dans une apothéose d’étincelles, entouré de soleils tournoyants, sur une gerbe d chandelles romaines. Il n’en mourut pas, mais sur sa joue gauche, la barbe ne repoussa plus. C’est pourquoi jusqu’à la fin de sa vie, on l’appela « Lou Rousti » c’est à dire Le Rôti. » ».

Marcel Pagnol poursuit en imaginant que cet incident a peut-être contribué au changement de voie de la génération suivante qui « décida sans renoncer aux cartouches ni aux fusées, de ne plus les garnir de poudre, ils devinrent cartonniers ».

Autre curiosité à observer, une statue d’une vierge. Elle est posée dans une niche au niveau de l’intersection avec la Grande Rue. Levez la tête pour découvrir cette statue dite maniériste qui daterait de 1701.

  3 réflexions sur “La rue Jules Faye à Valréas

  1. E.C.H.O.des 700ans
    29 avril 2020 à 18 h 42 min

    Superbe article, comme tous les précédents. Comment transférer à nos adhérents ? ovh ne prend pas les images et produit le corps de texte au kilomètre…

    J'aime

    • mobilactu84
      29 avril 2020 à 19 h 07 min

      Pour le transfert en entier, cela ne fonctionne pas en effet. Il faut leur envoyer soit le lien ou alors l’adresse du site pour qu’ils puissent aller voir. Merci pour votre commentaire.

      J'aime

Répondre à mobilactu84 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :