VALREAS : Des orientations budgétaires pour 2020 prudentes

Après un conseil d’installation le 28 mai dernier, la nouvelle municipalité valréassienne s’est réunie pour la première fois. Pour respecter les règles de distanciation physique, les élus se sont réunis dans la salle du Vignarès. « Une configuration inédite » comme le souligne, Patrick Adrien, maire de Valréas, dans son discours introductif.

Ce premier conseil municipal était fourni puisque 18 points composaient l’ordre du jour. Certainement le point le plus attendu, le dernier, le débat sur les orientations générales du budget primitif (DOB).

Le Débat d’orientation Budgétaire est obligatoire pour les communes de plus de 3500 habitants. Il constitue une étape essentielle dans la procédure budgétaire des collectivités locales. Il doit se dérouler dans les deux mois précédant l’examen du budget. L’adjoint en charge des finances présente le rapport d’orientation budgétaire qui donne ensuite lieu à un débat. Ce rapport se compose des engagements pluriannuels et des orientations budgétaires envisagés ainsi que des informations relatives à la structure et à la gestion de l’encours de la dette.

Poursuite des efforts de gestion en 2019

Nouvel adjoint en charge des finances, Christian Barthelemy a donc présenté ce rapport. Comme les années antérieures, la municipalité a poursuivi ses efforts de gestion pour limiter et optimiser ses dépenses. Pour les dépenses de fonctionnement, elles se composent principalement des charges de personnel. Celles-ci augmentent de 1,9% entre 2018 et 2019. Elles sont stables depuis deux ans malgré l’augmentation des dépenses liées à la carrière des agents suite à la reprise de la réforme des Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) décidée par le gouvernement. Concernant les charges à caractère général, ce poste a connu une forte hausse entre 2017 et 2018 conséquence du transfert de la compétence éclairage public – électrification rurale. En 2019, les dépenses sur ce poste sont stables et devraient se maintenir pour 2020.

De l’autre côté, les recettes de fonctionnement s’équilibrent. Principalement rentrée avec les produits de la fiscalité directe, reversée et indirectes. En 2019, le taux de l’impôt n’a pas été augmenté et ne le sera pas en 2020. Les investissements se réalisent au rythme de leur financement c’est à dire que chaque projet est réalisé dès lors que la fin de l’instruction des demandes de subvention est actée. Ces investissements sont réalisés de deux manières, soit avec l’intervention d’entreprises extérieures, soit en régie où les travaux sont menés par les agents municipaux. Pour 2019, le programme d’aménagement des espaces, de sécurité, de requalification et de confortation de la voirie s’élève à 3 700 000 €TTC. Enfin, notons la poursuite du désendettement de la commune. La dette pesant de moins en moins sur le budget.

Des choix ciblés en fonctionnement et en investissement en 2020

La municipalité va poursuivre ses efforts de gestion de ses charges de fonctionnement. Mais, malgré les efforts, la crise sanitaire liée au Covid-19 aura un impact sur le budget avec des dépenses supplémentaires et imprévisibles. Cette crise entraîne également des retards pour les investissements avec des chantiers retardés ou reportés. Dans la partie fonctionnement, la poursuite de la dynamisation de la ville se poursuit autour de trois axes : des temps forts de festivités, l’embellissement de la commune et les recettes.

Les investissements concerneront la préservation de la voirie. Le diagnostic réalisé en 2019 permet une intervention par ordre de priorités et d’urgence. Pour 2020 est prévue la réfection du revêtement de la chaussée du chemin des Estimeurs (tronçon entre la route de Nyons et la route de Saint Pierre), l’aménagement d’un plateau traversant sur la RD142, la réfection de la traverse Alissac et la poursuite des travaux du pont de la route de Grillon. Reporté en 2020, la commune maintient son projet de se doter de bornes wifi. Un projet financé à moitié par un ticket obtenu auprès de l’Europe à hauteur de 15 000€. Ces bornes seront installées dans divers lieux publics (espace Jean Duffard, parvis de l’office de tourisme, place Cardinal Maury …).

Concernant son patrimoine, une étude d’ensemble sur la Chapelle des Pénitents Blancs va être menée pour définir un programme de travaux. Le site est également concerné avec le confortement du mur de la rue Joseph Durand (derrière la Tour Ripert) et la consolidation de celui du soutènement nord du jardin. La rénovation des bâtiments communaux va se poursuivre avec notamment la poursuite de la mise en conformité électrique de l’espace Jean Duffard et le lancement de l’étude pour la mise aux normes incendie de l’église des Cordeliers. Les installations sportives sont concernées avec une mise aux normes électriques au boulodrome Barneron et au stade du moto-ball, et la construction d’un nouveau club-house pour le club de rugby USV au stade Adrien.

Enfin, sur le plan de la sécurité, trois nouvelles caméras seront installées.

Au fil des dossiers

Avant de se pencher sur le rapport d’orientation budgétaire, le conseil a procédé à l’étude de 17 points. Des délibérations concernant la nouvelle organisation de la municipalité comme l’élection des représentants du conseil municipal au conseil d’administration du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), à la commission d’appel d’offres et à la commission de délégation de service public. Ont également été désignés les délégués au syndicat intercommunal des eaux et assainissement (RIVAVI), à la commission locale de l’eau du SAGE et à la Société Publique Locale « Territoire Vaucluse ».

Propriétaire d’un local commerciale rue Saint Antoine (ancienne boucherie) aujourd’hui vide, le conseil a approuvé la signature d’un bail commercial avec Me Faucon-Gomez qui va ouvrir un salon de coiffure.

Enfin, deux mesures ont été adoptées pour venir en aide aux commerçants impactés par la crise sanitaire du Covid-19. Une remise gracieuse du loyer mensuel de mars à la levée des mesures de restrictions d’ouverture des commerces a été adoptée. Cette remise concerne les baux commerciaux pour des locaux de propriété communale. Autre exonération, celle de la redevance d’occupation du domaine public à usage commerciale pour 2020 pour les commerçants concernés.

Prochain conseil municipal le jeudi 25 juin

  Une réflexion sur “VALREAS : Des orientations budgétaires pour 2020 prudentes

  1. Ping : Valréas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :