LES ASTUCES DE PAULINE : Débuter le zéro-déchet dans sa salle de bain

En France, en moyenne, un habitant va produire jusqu’à 390 kg d’ordures ménagères. Ce nombre relativement important pour une seule personne est le fruit de notre consommation subtilement entretenue par une logique de renouvellement publicitaire. A l’échelle mondiale, la part des déchets est donc astronomique. « Notre société est plongée dans une culture du déchet sans limite. Et du gaspillage de ressources : 99% des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours  » explique Bénédicte Moret et Jérôme Pichon dans leur ouvrage « Famille presque zéro déchet, ze guide ». Une prise de conscience est ainsi entrain de voir le jour. De plus en plus de citoyens tendent vers le zéro-déchet convaincu que si chacun y met du sien, la quantité de déchets diminuera.

Pauline s’est lancée dans le zéro-déchet pour répondre à une question environnementale en supprimant les emballages inutiles dans sa vie quotidienne. Elle a dit adieu au plastique et a trouvé des alternatives comme l’utilisation de contenant en verre, en papier ou en carton. Tendre vers une pratique zéro-déchet peut-être un vrai challenge. C’est pourquoi avec Pauline, nous vous proposons de passer ce cap par étape.

Débutons par la salle de bain

« J’ai commencé le zéro-déchet par la salle de bain. J’avais une multitude de produits, de tubes, de flacons en tous genres sur mon étagère. Au final, je me servais de peu de chose. Je ne pouvais pas, et je ne voulais pas continuer dans cette direction. J’ai donc pris la décision de bouleverser ma routine et remodeler ma salle de bain.

Du liquide au solide

J’ai débuté par remplacer mon gel douche liquide, dans son emballage en plastique, par un savon solide. Attention, je vous recommande bien faire attention à sa composition car même solide il peut contenir des additifs. J’utilise un savon saponifié à froid, une technique utilisant peu d’eau et aucun produit synthétique écotoxique, à l’emballage très simple et recyclable.

De même, pour mes cheveux, je suis passée au shampoing solide. Ils prennent la forme d’un galet. Il vous suffit de le frotter entre vos mains pour le faire mousser et masser votre cuir chevelu. En moyenne, un galet est l’équivalent de deux bouteilles de shampoing environ. Toujours sous la forme solide, vous avez le dentifrice sous un format sans emballage ou dans une capsule. Et il y a aussi le déodorant en mode solide. Ou sous forme d’une capsule, dans un contenant en alu, il s’utilise comme une crème en prélevant une noisette que l’on laisse fondre en l’étalant sur la peau.

Baume à Lèvres Bio ( https://www.laka-cosm-ethiques.fr/ )

Sur le plan des accessoires, j’ai dit adieu aux produits en plastique jetables. Je les ai remplacé par des articles réutilisables, lavables, en matière naturelle. Brosse à dents en bambou compostables et recyclables, ou en hêtre seule la tête se change soit juste les poils. Autre accessoire indispensable les lingettes démaquillantes lavables. Pour remplacer le coton-tige en plastique, il existe des cotons-tiges en bambou compostables et réutilisables. Mais surtout un petit outil appelé « Oriculi ». C’est un cure-oreille en bambou réutilisable à vie qu’il faut désinfecter avant et après utilisation. Le parfait remplaçant du coton-tige jetable. Pour les messieurs, la barbe peut s’entretenir avec un blaireau et un savon de rasage. Enfin, les peignes et les brosses à cheveux existent dans des matières 100% naturelles.

Le Pack Zéro-Déchet ( https://www.laka-cosm-ethiques.fr/ )

Pour les crèmes de soins, je les ai remplacé par les huiles végétales. La différence, une huile a plusieurs bienfaits. Par exemple, l’huile de karité est hydratante, cicatrisante, assouplissante et protectrice de la peau. Finis donc la crème pour ceci ou cela et la collection de tubes en plastique dans le placard. Selon votre type de peaux, l’huile sera différente : les huiles de jojoba et nigelle sont plus conseillés pour les peaux grasses tandis que celles d’argan ou amande douce pour les peaux sèches. Et elles s’utilisent aussi bien pour le corps que les cheveux mais aussi pour se démaquiller. Outre les huiles, il y également des baumes ou des beurres.

Concernant le maquillage, il existe de plus en plus de produits en mode rechargeable.

Rouge à Lèvre rechargeable ( https://www.laka-cosm-ethiques.fr/ )

La question des protections périodiques

L’utilisation des tampons ou serviettes jetables a bien évidemment un impact sur la quantité des déchets. Mais aussi sur notre santé grâce à plusieurs études notamment celle de Greenpeace qui a mis en lumière la présence de substances dangereuses comme la dioxine. Sachez qu’il existe des protections périodiques 100% coton biodégradable. A contrario, vous avez celle lavable en coton bio. Il y a la Cup Menstruelle en silicone médicale. Même principe qu’un tampon. La différence, elle évite les irritations et préserve la flore vaginale. Une Cup peut être utilisée une dizaine d’années. On trouve aussi des éponges menstruelles. Ce sont des petites éponges de mer ne contenant aucun produit. Il y a le flux dit instinctif. Aucune protection, il faut seulement être à l’écoute de son corps.

Et enfin, mon préféré : la culotte périodique. Vous pouvez la porter jusqu’à 12 heures, tout dépend des modèles bien évidemment. Elle se rince à l’eau froide avant un passage en machine à laver. C’est la protection la plus confortable que j’ai eu. Pour moi c’est le top du top. On ne sent rien et c’est très pratique. Aujourd’hui, je ne reviendrais pas en arrière. C’est une excellente alternative aux serviettes et tampons jetables. Vous pourrez en trouver en début d’année sur mon site ( https://www.laka-cosm-ethiques.fr/ ).

En conclusion, passer au zéro-déchet c’est un gain de place dans sa salle de bain. C’est aussi un budget en baisse. Même si au début cela peut représenter un investissement, sur le long terme vous finirez par vous y retrouver ».

Rubrique réalisée avec Pauline de la boutique de cosmétiques et de produits d’hygiène http://www.laka-cosm-ethiques.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :